Nuit câline

Le soleil s’en est allé, faisant place à une légère brise qui rafraîchi l’air. Un croissant de lune ambrée scintille parmi les étoiles. Un spectacle grandiose qu’il m’est offert de partager avec toi.

Blottis dans les bras l’un de l’autre, le temps s’est comme arrêté pour nous laisser savourer cette douce soirée d’été.

Nos regards se croisent, nos corps se touchent et nos cœurs s’enflamment. Il suffit alors d’un regard pour que le désir s’éveille. Une chaleur intense nous envahit et anime tous nos sens.

Une symphonie de sensations et d’émotions fait résonner en nous ce désir ardent qui nous consume. Nos corps s’embrasent et s’enlacent, une forte énergie nous électrise, nous érotise…

C’est dans un ballet de caresses que je parcours ta délicate nudité. Ta peau chaude frissonne et c’est tout ton être qui ondule, se crispe et s’étire.

Ton visage de plaisir s’illumine, ton regard me transcende et comme pour t’apprendre par cœur je te couvre de caresses et de baisers, sans rien négliger. Ni ta nuque, ni ta vertigineuse chute de reins, ni ta poitrine exquise ou tes hanches, le galbe des tes fesses ou les courbes de tes jambes. J’aime ta surface de caresses et d’Amour…

Cette nuit n’est rien qu’à nous, je serais à toi et toi à moi… Cette nuit s’éternise dans un moment magique et unique…

 

Nos corps dénudés offerts l’un à l’autre, dans un bal de caresses et de baisers torrides, nos regards gourmands et dévorants, nous prenons plaisir à nous torturer de désir. Tout notre être est stimulé, tous nos sens sont animés et alerte. Le parfum de nos corps ardents nous envoûte, notre peau frissonne à la moindre caresse, ou étreinte, le bruit de nos cœurs palpitants d’excitation, de nos corps entrelacés se frottant l’un sur l’autre, le goût sucré de nos baisers échangés, de notre peau savourée…
Trèves de torture poétique, place à la magie de l’amour érotique. Nos caresses se font plus intimes, toujours délicates, mais habiles et subtiles pour décupler l’excitation et l’envie de s’offrir… Une longue nuit d’ébats voluptueux s’ouvre devant nous, à mesure que s’ouvre les portes de ton paradis où j’attendais de m’aventurer…

M.C.

Author: aufildesinspirations

Écrivain amateur, je me laisser porter par mes inspirations...

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s